Personnes vivant avec le VIH et droit au secret

Image par défaut
Articles, traductions et éditions Fenêtre immunitaire Justice Lois

Adopté le projet de loi qui protège mieux les personnes vivant avec le VIH et le droit à la confidentialité!

Parler des personnes vivant avec le VIH et du droit au secret ne devrait pas être quelque chose dont j'écrirais avec le plaisir de celui qui a gagné la guerre, escaladé et dominé la montagne, descendu au champ et récolté les pommes de terre! Mais…!

Et malheureusement, il me semble que les personnes vivant avec le VIH ont encore besoin de cette protection!

Et cette nouvelle montre qu'on se souvient encore d'eux et peut venir être mieux protégé!

Et je le répète, persiste et insiste: c'est dommage que j'aie besoin d'écrire sur le besoin de protection.

Le titre qui m'amène à cette publication du dimanche et le texte d'introduction est le suivant:

La CCJ approuve les règles pour assurer la confidentialité des porteurs du VIH

Vivre avec le VIH, séropositif
Luis Macedo / Chambre des députés; Hommage à la Journée nationale du plaidoyer public. Dép. Erika Kokay (PT-DF) Kokay: Le projet respecte le droit fondamental à la vie privée

Le secret professionnel ne peut être rompu que pour un motif valable ou si la personne souhaite s'identifier. Le projet va maintenant être analysé par la Plénière.

La Commission Constitution et Justice et Citoyenneté de la Chambre a approuvé, ce mercredi (27), le projet de loi 7658/14, du Sénat fédéral. Cette PL, la PL qui interdit la divulgation d'informations permettant l'identification de l'état de porteur du virus du sida, le VIH, dans plusieurs domaines, y compris dans les procédures judiciaires.

Selon le texte, les hôpitaux, les écoles, les lieux de travail, les services publics, les agences de sécurité et de justice et les médias ne seront pas en mesure de divulguer des informations permettant d'identifier le statut VIH d'une personne. La CCJ approuve des règles garantissant la confidentialité des personnes vivant avec le VIH VIH

Le secret professionnel ne peut être rompu que pour un motif valable ou si la personne souhaite s'identifier. Le projet va maintenant être analysé en plénière!

La Commission Constitution et Justice et Citoyenneté de la Chambre a approuvé, ce mercredi (27), le projet de loi 7658/14, du Sénat fédéral, qui interdit la divulgation d'informations permettant l'identification de l'état de porteur du virus du virus SIDA, VIH, dans plusieurs domaines, y compris dans les processus judiciaires.

Selon le texte, les hôpitaux, les écoles, les lieux de travail, les services publics, les agences de sécurité et de justice et les médias ne seront pas en mesure de divulguer des informations permettant d'identifier le statut VIH d'une personne.

Mais nous, les personnes vivant avec le VIH, avons besoin de cette protection, qui est fondamentale: «Notre confidentialité médicale»!

Vivre avec le VIH, séropositif
Le Fonds de garantie de l'ancienneté (FGTS), créé en 1966, est actuellement réglementé par la loi n ° 8.036 90/99.684 et par le décret 90 XNUMX/XNUMX. Il s'agit d'un ensemble de ressources provenant du secteur privé (entreprises en général) et géré par Caixa Ecônomica Federal dans le but principal de soutenir les travailleurs dans certains cas de licenciement, dans des situations de maladie grave et même parfois les catastrophes naturelles, ainsi que les investissements dans le logement, l'assainissement et les infrastructures.

ASHOKA Entrepreneurs sociauxASHOKA Entrepreneurs sociaux

Je pense que c'est entre 2002 et 2003 que j'ai assisté à un premier événement à Ashoka, avec les nouveaux membres de la Fellowship, dont je ne fais plus partie, en raison de mes erreurs et de mes insuffisances.

Vivre avec le VIH, séropositif
Je leur ai échoué 🙁

Et en attendant, je suis fier d'avoir pu être dans vos rangs, lorsque j'ai expliqué quelque chose que j'avais en tête sur la création d'une banque d'heures pour compenser les horaires d'absence, l'exonération des charges de travail liées aux professionnels séropositifs embauchés par ces entreprises.

Je vous souhaite, Claire, d'accéder à ces pages et de découvrir que c'est le cas! Oui, je peux sauver l'image de votre visage et tous vos efforts et votre soutien pour moi.

Claire. J'ai fait une erreur et je suis désolé!

Legiste

Vivre avec le VIH, séropositif
Le Message ici s'adresse à toute personne qui vient de découvrir qu'il / elle a le VIH, ou même à une personne vivant avec le SIDA. C'est théoriquement à minuit que l'obscurité devient plus dense. Et c'est précisément à ce moment que l'aube commence!

Je cherchais à trouver la sympathie des législateurs sérieux qui ont fait le «transit de la source de ces ressources inexploitées»Pour l'État - et je peux même entendre le buzz lorsque j'écris ceci en 2019 sous la« Nouvelle direction ».

Cependant, lorsque j'ai expliqué l'idée elle-même, une des personnes que j'ai entendue m'a mal compris.

Et il a fini par croire que, d'une manière ou d'une autre, j'ai proposé la perte de ces droits et, surpris par le manque de compréhension, je me suis retrouvé avec un «nouvelle ampoule sur l'hippocampe».

Les personnes vivant avec le VIH ont besoin de protection dans leur vie et, comme d'autres, elles ont le droit naturel, l'enfer, le droit au secret médical! Catso

Et je renforce au cours de la triste écriture ci-dessous, qui imprègne le texte lui-même, que c'est la réalité malheureuse, brute et néfaste que les gens vivant avec le VIH ils ont besoin d'une protection juridique et d'un soutien juridique non seulement en ce qui concerne les secrets médicaux, bien que cela semble absurde, car même le droit au travail est compromis par nous, les personnes vivant avec le VIH et, notez:

Je n'ai jamais vu personne voir ses secrets médicaux débauchés et brisés parce qu'ils avaient la rougeole!

Et je lui ai dit quelque chose comme ça:

Cher ami! Je n'ai pas évoqué la perte de ces droits, je m'occupe de changer la source des sommes dues. Et j'ai continué.

Seropositive.Org n'avait que notre soutien financier la plupart du temps

Même si c'était le cas, réfléchissez avec moi. Je suis ici et, mis à part le soutien d'Ashoka, que j'ai eu pendant 18 mois sans souci, étant donné que je n'ai présenté, par la suite, aucun résultat positif, et moi, amendé le discours, je n'ai pas pu continuer à maintenir le Site. Ce n'était pas Blog, n'existait pas.

Mais regarde. Si moi et les autres les personnes vivant avec le VIH pourraient travailler, et je ne parle pas de fitness, malheureusement je n'en ai plus!

J'ai parlé des possibilités sociales et, avec celle qui m'a été présentée, il y a 15 ans, un peu plus, je ne dépendrais plus de l'Etat et de «ses prestations».

Je dirais que les avantages de l'État sont ambigus et douteux

Je pourrais avoir un salaire, la dignité, la confiance en soi, le bonheur, consommer et, avec cela, même si * indirectement *, collecter des impôts, autofinancer une partie de votre pension à l'avenir, ainsi que produire, devenir un membre utile et productif au sein de la société et, ainsi, presque comme par magie, aider à payer votre propre traitement en ayant à insérer valeurs directement dans le contexte!

L'étonnement et le silence qui ont suivi parlaient de mille images, et une image parlait de mille mots!

Et, malgré le fait notoire qu'il existe des préjugés et de la discrimination évidents dans la société planétaire, et je n'exagère pas pour le dire, une enquête montre que 33% des personnes en âge de travailler déclarent, textuellement, qu'elles ne travailleraient pas encore aux côtés d'une personne vivant avec le VIH. il y a, malheureusement, des gens qui peuvent dire des bévues comme "il n'y a rien de tel et la mort sociale" et, pour tout gâcher, l'expression lugubre:

Une seule pilule par jour. Mon copain peut (à cause de lui je l'avertis) retarder le traitement quand nous allons au Club! De nos jours, sa santé est meilleure qu'avant! À mon avis, il est plus un connard que n'a pas de références. Je mets ici une référence: 

7658 PL / 2014

Les gens ne semblent pas penser en écrivant et en publiant! Nous traitons avec vies humaines et certains semblent direVivre avec le VIH, séropositif

Manque de références émotionnelles

Voir ça s'il vous plaît

Suggestions de lecture

Vous avez quelque chose à dire? Dis-le!!! Ce blog est mieux avec vous !!!

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Automattic, Wordpress et Soropositivo.Org, et moi, faisons tout ce qui est en notre pouvoir en matière de confidentialité. Et nous améliorons, améliorons, testons et mettons toujours en œuvre de nouvelles technologies de protection des données. Vos données sont protégées et moi, Cláudio Souza, travaille sur ce blog 18 heures par jour pour, entre autres, garantir la sécurité de vos informations, car je connais les implications et les complications des publications passées et échangées ici J'accepte la politique de confidentialité de Soropositivo.Org Connaissez notre politique de confidentialité

WhatsApp WhatsApp nous