VHC VHC L'hépatite C Hépatite L'hépatite virale Nouvelles diverses Plus que des articles sur 50

Il existe de nouvelles thérapies pour lutter contre l'hépatite C, mais à des prix inaccessibles aux systèmes de santé et aux individus.

Les prix des nouveaux traitements du virus de l'hépatite C (VHC) les rendent inaccessibles à de nombreux systèmes de santé, même dans les pays les plus riches, selon une analyse publiée dans le PLoS Medicine.

Euro-163475_1280L'étude a calculé le coût potentiel de l'accès au sofosbuvir et au lédipasvir / sofosbuvir dans 30 dans les pays membres de l'OCDE, ainsi que dans quatre pays à revenu faible ou intermédiaire. Dans les pays de l’OCDE, le coût moyen d’un traitement unique par le sofosbuvir était de 42.000 $. Le financement de nouvelles thérapies pour toutes les personnes atteintes du VHC représente au moins 10% du budget total alloué aux produits pharmaceutiques dans chacun des pays 30 de l’OCDE. Il a également été démontré qu’il était insupportable pour chaque budget car le coût du traitement dépasserait le revenu annuel de plus d’une année de travail dans de nombreux pays de l’OCDE 21.

"Notre analyse suggère que le sofosbuvir et le lédipasvir / sofosbuvir sont" inaccessibles "à la plupart des pays de l'OCDE (...), les pays d'Europe centrale et orientale étant les plus touchés", écrivent les auteurs. "Lorsque les patients n'ont pas accès à un traitement subventionné, il est probable que les individus paient les médicaments" d'argent de poche "."

Une estimation estime que des millions de personnes atteintes de 80 dans le monde sont infectées par le VHC. Le développement des agents à action directe (AAD) a révolutionné le traitement et les soins de ces personnes et a permis d’atteindre les taux de guérison (taux de guérison) de 99% dans les essais cliniques, résultats qui ont été reproduits "monde réel».

Les autorités américaines ont approuvé le sofosbuvir et l’association lédipasvir / sofosbuvir; et d'autres thérapies sont en cours de développement. Le coût de ces thérapies est très élevé. La liste de prix des coûts initiaux avec 12 semaines de traitement par le sofosbuvir et le lédipasvir / sofosbuvir était respectivement de $ 84.000 et de $ 94.500 UBE. Les économistes de la santé ont calculé que même à ces prix, les traitements sont rentables. Cependant, le coût estimé de la production d'un traitement unique a été estimé entre $ 68,00 et $ 136,00.

comprimés-1001224_1920

Cela a soulevé des questions sur l'équité des prix de ces médicaments.

Le coût élevé des nouvelles thérapies contre l'hépatite C a déjà conduit à son rationnement, même dans les pays riches comme les États-Unis. Plusieurs pays ont également réussi à négocier des rabais avec les fabricants.

Environ les trois quarts des personnes atteintes de VHC chronique vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, et certaines ont été en mesure d’assurer un mécanisme différencié de prix des traitements (la Mongolie, l’Inde et le Pakistan ont publié leurs prix en dollars américains). 900,00 pendant douze semaines de traitement par le sofosbuvir) étant donné que d’autres pays ont garanti des accords de licence volontaires.

Une équipe de chercheurs autrichiens s’est efforcée de comparer systématiquement les prix du sofosbuvir à ceux du lédipasvir / sofosbuvir dans les pays 30 de l’OCDE et dans quatre pays à revenu faible et intermédiaire (Brésil, Égypte, Inde et Mongolie). Ils ont évalué l'abordabilité et l'impact du budget pour ces traitements, à la fois pour les systèmes de santé et pour les individus payant pour leurs traitements.

Les auteurs soulignent que leurs calculs n'incluent pas les coûts de la surveillance de la santé, des thérapies complémentaires ou des dépenses supplémentaires associées aux conséquences du traitement de la cirrhose ou de la réinfection.

Les examinateurs ont été en mesure de connaître les prix de l'année 2015 et ont supposé un taux d'actualisation en% 23 dans tous les pays. Ils ont estimé le nombre de personnes dans chaque port VHC de chaque pays.

Les prix des traitements ont été analysés et comparés entre pays, en ajustant les différences de taux de change et l'indice de richesse de chaque pays. Le coût probable du traitement des personnes atteintes d'une infection chronique par le VHC a été calculé pour chaque pays et comparé aux dépenses annuelles totales consacrées aux autres produits pharmaceutiques. Les chercheurs ont également calculé combien de temps une personne dans chaque pays devrait travailler pour payer le traitement de son propre chef, en fonction du salaire moyen de chaque pays.

Dans les pays de l’OCDE, le prix moyen d’un traitement au sofosbuvir d’une durée de douze semaines était de 42,017 $. Cependant, il y avait une grande variation de prix entre les pays, allant de $ 37,729 au Japon à $ 64,680 aux États-Unis. Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, le cours de thérapie coûte entre 6875 au Brésil et 539 en Inde.

En ajustant les différences de taux de change que les pays riches, tels que la Norvège, payaient beaucoup moins pour le traitement (prix ajusté, 28,092 $), étant donné que les pays de l'OCDE les plus pauvres payaient davantage en termes réels. Par exemple: en Pologne, le coût ajusté d’un traitement complet dépassait $ 100.000. Des coûts ajustés ont également été observés dans d'autres pays, notamment en Turquie, en Slovaquie et au Portugal. Les prix ajustés en fonction des échanges étaient également nettement plus élevés par habitant ($ 9708- $ 1861).

Le prix nominal du lédipasvir / sofosbuvir était plus élevé aux États-Unis (72,765 $) et inférieur au Royaume-Uni (43,215 $). Après ajustement en fonction du pouvoir d’achat des devises, le traitement était à nouveau moins cher en Norvège (31,255 $) et le plus élevé en Pologne (118,754 $).

Le budget total du traitement individuel, ajusté pour tenir compte de l’impact associé au traitement de toutes les personnes dans chaque pays, allait de US $ million 100,9 au Luxembourg à US $ 166,6. Entre la Pologne, la Turquie, l’Espagne et l’Italie, le budget total a eu un impact de l’ordre de milliards à 20 USD.

En Pologne, le traitement de toutes les personnes atteintes du VHC entraînerait des dépenses 1,6 multipliées par le temps (160%) du budget annuel actuel de tous les produits de tous les autres produits pharmaceutiques. Traiter seulement 10% des gens signifierait que la Pologne, la Nouvelle-Zélande, le Portugal, l'Italie et l'Espagne dépenseraient entre 16% et 10% du budget annuel total du médicament en traitements du VHC. La disparité était encore plus grande si un traitement par lédipasvir / sofosbuvir était administré.

Le coût de la thérapie par les patients eux-mêmes n’était pas une option viable dans de nombreux pays. Dans les pays 12, le traitement de douze semaines était égal à au moins un an du salaire moyen de chaque pays. En Pologne, le coût du traitement équivalait à un revenu annuel exprimé en 5,55. Dans les pays 21, le revenu moyen d'une personne aurait besoin d'au moins un an de son revenu pour pouvoir payer le cours de semaines 12 de lédipasvir / sofosbuvir.

"Des prix abordables ne pourraient pas être atteints dans de nombreux pays de l'OCDE, même s'ils disposaient de systèmes de contrôle des prix, ce qui suggère la nécessité de systèmes de prix actualisés", concluent les auteurs. "Pour que les pays augmentent leurs investissements et réduisent au minimum le fardeau de l'hépatite C, les gouvernements et les acteurs du secteur devront développer et mettre en place conjointement une tarification et des cadres plus équitables offrant des prix plus bas et plus abordables."

Michael Carter

Traduit par Claudio Souza original:

Avec tout cela, ici au Brésil, nous sommes, au moins pour l'instant, le 3 Septembre, 2.016, comme ceci:

Il nous reste à savoir ce que sera le "mesures d'austérité impopulaires"

Ordre et Progrès (...)

Référence

Iyengar S et al. Prix, les coûts et l'accessibilité des nouveaux médicaments contre l'hépatite C dans les pays 30: une analyse économique. PLoS Medicine, DOI: 10.1371 / journal.pmed.1002032, 2016.

Si vous avez besoin de parler et que vous ne pouvez pas me trouver ou Beto Volpe, c'est une option beaucoup plus équilibrée, Beto, vous pouvez également envoyer votre message. Je peux peut-être prendre un peu de temps. Je vérifie les messages à midi, peu après, en fait, à 20h00.
Ça devient de plus en plus difficile pour moi, tout ça, de taper.
Et je finis par avoir besoin d'un intervalle entre un paragraphe et un autre.

Mais soyez sûr d'une chose que j'ai apprise:

Le temps et la patience résolvent à peu près tout!
————————————————————————————–



Intimité Lorsque vous envoyez ce message, il est implicite que vous avez lu et accepté nos politiques de confidentialité et de gestion des données [/ acceptation]

Suggestions de lecture

Salut! Votre opinion compte toujours. vous avez quelque chose à dire? C'est ici! Des questions? Nous pouvons commencer ici!

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Automattic, Wordpress et Soropositivo.Org et moi-même mettons tout en oeuvre pour protéger votre vie privée. Et nous améliorons, améliorons, testons et mettons en œuvre de nouvelles technologies de protection des données. Vos données sont protégées et moi, Claudio Souza, je travaille sur ce blog 18 heures ou jours pour, entre autres choses, assurer la sécurité de vos informations, puisque je connais les implications et les complications des publications passées et échangées. J'accepte la politique de confidentialité de Soropositivo.Org Connaître notre politique de confidentialité

Besoin de discuter? J'essaie d'être ici à l'heure que j'ai montrée. Si je ne réponds pas, c'est parce que je ne pouvais pas le faire. Une chose dont vous pouvez être sûr. Je finis toujours par répondre
%d Les blogueurs comme ceci: