Schémas de sauvetage pour le VIH VIH peuvent omettre toute sécurité INTI

Vous êtes en Initiation => HIV => Schémas de sauvetage pour le VIH VIH peuvent omettre toute sécurité INTI
HIV

Échantillon de sang séropositifDes chercheurs américains signalent que des inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse (INTI) peuvent être omis en toute sécurité Annales de médecine interne. Les résultats proviennent d'une étude randomisée menée entre 2008 et 2011.

La population à l'étude était composée de patients présentant une réplication virale malgré la deuxième ou la troisième ligne du traitement antirétroviral. Tous les patients ont été soumis à un schéma optimisé comprenant au moins deux médicaments actifs. La moitié ont été randomisés pour recevoir des INTI, l'autre moitié, des INNTI combinés. Les résultats à la semaine 48 étaient similaires dans les deux bras de l’étude et les schémas de traitement biais économiseur des INTI n'étaient pas inférieurs aux schémas thérapeutiques contenant des INTI.

"Cette étude a démontré que l'ajout de NRTI, la pierre angulaire du traitement antirétroviral initial, peut être omis si un nouveau schéma posologique parfaitement sûr, contenant plusieurs médicaments antirétroviraux ou pleinement actifs, constitue le commentaire de l'auteur. "Cette étude contribue de manière substantielle à notre connaissance du traitement optimal pour le traitement de patients expérimentés."

Les directives thérapeutiques recommandent aux patients présentant une réplication virale en cours, malgré le traitement antirétroviral, d’adopter un nouveau schéma thérapeutique comportant au moins deux, de préférence trois médicaments totalement actifs. La norme de diligence inclut les INTI. Cependant, les patients sont susceptibles d’avoir une pharmacorésistance de cette classe et on peut donc se demander si leur addition présente des avantages.

Une équipe de chercheurs dans laquelle l’évolution de l’hypothèse formulée pour le traitement du VIH - en particulier l’introduction de nouvelles classes de médicaments et d’agents agissant contre les virus résistants - signifierait que les INTI peuvent être omis des programmes de sauvetage sûrs. Par conséquent, les options (traitement optimisé qui inclut ou omet des NRTI) de l’étude pour tester leur théorie.

Les patients ont été recrutés entre 2008 et 2011 dans des cliniques externes 62 spécialisées dans la fourniture de soins aux personnes séropositives aux États-Unis. Pour être éligibles, les sujets devaient être familiarisés avec un schéma thérapeutique reposant sur un inhibiteur de protéase et avoir une expérience préalable des inhibiteurs de la transcriptase inverse et des inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse (INTI et INNTI), ou une résistance à ces derniers. Chaque patient a reçu un schéma de sauvetage optimisé comprenant au moins deux médicaments actifs appartenant aux classes suivantes: INNTI, entraîné par des inhibiteurs de la protéase, des inhibiteurs de l'intégrase et des inhibiteurs d'entrée (fusion).

Les schémas thérapeutiques individuels ont été sélectionnés après une histoire de traitement, en tenant compte du profil de résistance et du profil de tropisme. Les patients ont ensuite été randomisés pour recevoir un NRTI en plus de leur combinaison optimisée ou omettre un NRTI.

Le critère d'évaluation principal de l'étude était la proportion de patients en échec du traitement à la 48th Week (arrêt du traitement en cours ou réplication virale). Des données ont également été recueillies sur les changements de numération de CD4, l'apparition de nouvelles mutations, la résistance et la sécurité.

Un total de patients 360 ont été recrutés et 337 (94%) a terminé les semaines de suivi 48. Le raltégravir était le traitement le plus souvent attribué aux deux bras.Isentress () plus rehaussé au ritonavir, Darunavir Prezista () Et Intelence étravirine () (56%). Dans le groupe d'étude auquel ITRN 85 a été ajouté,% des participants ont ajouté du ténofovir et de l'emtricitabine ou de la lamivudine.

Il y a eu des échecs 53 dans le schéma ITRN limité par rapport au groupe 48 de la branche dans laquelle ITRN est ajouté. La probabilité cumulative d'échec du traitement à la semaine 48 était de 29,8% pour le bras qui a omis le NRTI par rapport à 25,9% pour le NRTI fourni aux patients. La différence 3,2 en% entre les deux groupes signifie que les régimes thérapeutiques pour les INTI sont moins efficaces que les associations sans addition d’INTI.

"La conclusion de non-infériorité était robuste et cohérente dans les analyses de sensibilité, écrivent les auteurs.

Un nombre similaire de patients ont connu une défaillance virale (41 versus 42) en omettant ou en ajoutant des schémas NRTI. Une charge virale inférieure à 50 copies / ml a été atteinte de 64% de celle du groupe dans lequel les patients sous NNRTI ont été omis et de 66% des individus du bras.

L'augmentation du nombre de CD4 était comparable entre les deux stratégies et il n'y avait pas de différence de sécurité.

Aucun décès n'a été observé dans le bras épargnant des INTI, mais sept patients dans le bras add-NRTI sont décédés. Cependant, aucun de ces décès ne semblait être lié au traitement.

"Les causes de décès étaient similaires à celles décrites dans les grandes études de cohorte sur le VIH et ne pouvaient pas être clairement attribuées à des INTI", ont noté les chercheurs. "Le petit nombre d'événements limités à notre capacité à conclure que l'omission des INTI entraîne une réduction de la mortalité."

Les patients ont participé à l'expérience avec un schéma thérapeutique ouvert, ce que les auteurs ont reconnu comme une limitation de leurs résultats. Ils reconnaissent également que l’étude peut ne pas s’appliquer à des ressources limitées en raison du coût élevé des tests de résistance et de tropisme.

"Chez les patients qui ont déjà reçu des médicaments antirétroviraux, les INTI peuvent être omis du nouvel actif avec la sécurité des schémas thérapeutiques à condition que l'activité du schéma thérapeutique cumulatif dépasse celle des agents pleinement actifs de 2, concluent les auteurs. "Les avantages potentiels de l’omission des INTI incluent la réduction des coûts de la pilule; coût réduit "et probablement une diminution de la toxicité à long terme associée aux INTI."

Claudia heureuxTraduit par l'original de Claudio Souza Schémas de sauvetage VIH peuvent omettre toute sécurité INTI, dit US study Commenté par Mara Macedo

Michael Carter

Publié dans: 04 Janvier de 2016

Référence

Tashima KT et al. La thérapie de sauvetage du VIH ne nécessite pas d'inhibiteurs analogues de la transcriptase inverse.. Ann Intern Med, 163: 908-17, 2015.














"]


L'article ci-dessous n'est pas requis. Cela ne vous identifie pas. Mais vos informations m'aident à faire le travail




Publications connexes

Commenter et socialiser. La vie est meilleure avec des amis!

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Ce site utilise des cookies et vous pouvez refuser cette utilisation. Mais vous savez peut-être ce qui est enregistré conformément à notre politique de confidentialité