SIDA carte en portugais L'elvitégravir emtricitabine Étude des vagues IAS Vanc2015 IAS Vancouver Femmes et le sida femmes et aides fumarate de ténofovir disoproxil

L'elvitégravir optimisé pour atazanavir apporte de meilleurs résultats pour les femmes, l'étude montre!

L'étude montre que l'elvitégravir WAVES optimisé pour le régime de l'atazanavir apporte de meilleurs résultats pour les femmes vivant avec le VIH

Notez le nom de l'étude de traducteur est vagues, un acronyme pour femmes antirétroviral efficacité et le sens de la sécurité, en traduction libre: Les femmes, l'efficacité et la sécurité de la thérapie antirétrovirale. Une fois établi ce, bonne lecture

sayuriUne étude sur le traitement antirétroviral spécifiquement destiné aux femmes vivant avec le VIH a révélé qu'un régime thérapeutique à un seul comprimé contenant l'inhibiteur de l'intégrase elvitégravir supprimait mieux le virus qu'un régime thérapeutique contenant du ritonavir et amélioré par l'atazanavir, selon une affiche présentée à la huitième conférence AIDS Society International sur le VIH, la pathogenèse, le traitement et la prévention (IAS 2015) le mois dernier à Vancouver, Canada. Cette étude est importante en partie parce qu'elle démontre que davantage de femmes dans les essais cliniques sont réalisables. La plupart des recherches à ce jour suggèrent que les hommes et les femmes réagissent aussi bien à la thérapie antirétrovirale moderne (TAR), mais les femmes vivant avec le VIH ont été sous-représentées dans la plupart des essais cliniques et l'influence du patient sur le sexe influence sur l'efficacité ou la tolérabilité du traitement, peut être difficile à définir. Kathleen Squires de l'Université Thomas Jefferson de Philadelphie et ses collègues chercheurs ont mené l'étude WAVES pour comparer l'innocuité et l'efficacité de deux schémas antirétroviraux couramment utilisés et largement recommandés chez les femmes vivant avec le VIH. Il s'agit de l'un des rares essais cliniques hors grossesse du traitement antirétroviral multinational de phase 3 pour noter toutes les femmes.

Les vagues inclus 575 femmes vivant avec le VIH et qui avaient précédemment pas pris le traitement du VIH. Les femmes vivaient en Amérique du Nord, Europe, Russie, Afrique et en Asie; plus de la Russie (33%), l'Ouganda (28%) et les Etats-Unis (20%). Près de la moitié étaient des Noirs, à propos de 43% étaient de race blanche, environ 5% étaient d'origine asiatique et l'âge moyen des 35 ans. Démographie et autres caractéristiques initiales étaient équilibrées entre les bras de traitement et reflètent la nature globale de l'étude, selon les chercheurs.

Les participants à cette étude en double aveugle ont été randomisés pour recevoir l'un des traitements suivants:

  1. Un schéma d'un seul comprimé contenant une fois par jour l'elvitégravir, le cobicistat en tant que potentialisateur et le ténofovir / emtricitabine (Stribild).
  2. Un régime d'une pilule quotidienne ritonavir atazanavir par (Reyataz) plus ténofovir / emtricitabine (Truvada médicament du médicament PrEP).

La grande majorité des femmes (78%) présentaient une infection à VIH asymptomatique et la ligne médiane de la numération cellulaire CD4, environ 350 cellules / mm3. La plupart avaient la charge virale prétraitement <100.000 copies / ml. Ils avaient une fonction rénale normale (environ GFR> 70 ml / min), ce qui est important parce que le ténofovir peut provoquer une toxicité rénale chez les personnes sensibles.

Les femmes qui sont tombées enceintes avaient la possibilité de poursuivre leur traitement affecté, comme l'ont montré qu'aucun des médicaments pour être nocif pour les femmes enceintes ou le développement du fœtus.

Le point final primaire était la proportion de femmes pour atteindre une charge virale indétectable, ou l'ARN du VIH-dessous DE 50 copies / ml au traitement Semaine 48ª. L'innocuité a été évaluée tout au long de l'étude.

  • Par menos87% des femmes qui Stribild et 81% des personnes qui l'atazanavir amplifié est qu'ils avaient une charge virale indétectable après 48 semaines, montrant que Stribild était statistiquement supérieur.
  • Parmi les femmes ayant une charge virale élevée initiale, les taux de réponse étaient 90% et 78%, respectivement. L'augmentation moyenne des cellules CD4 étaient similaires dans les deux bras (221 212 vs cellules / mm3, respectivement).
  • taux d'échec de traitement étaient comparables dans le Stribild des armements et l'atazanavir (9 12% vs%, respectivement). Le traitement médicamenteux de la résistance émergente a été détecté dans trois femmes (1%) qui ont connu un échec virologique par rapport à la résistance à l'atazanavir, mais aucun dans le bras Stribild.

Les deux systèmes étaient généralement sûr et bien toléré, avec la plupart des effets secondaires du niveau d'éclairage. Au total, les femmes 29 (10 de%) ont abandonné le traitement de référence dans au Stribild et 45 bras (16%) l'ont fait dans le bras de l'étude avec l'atazanavir, ces cinq femmes prenant Stribild et 19 sur le bras de l'atazanavir ont été rejetés en raison d'événements indésirables.

La diminution de la fonction rénale, comme mesuré par l'EGFR étaient petites et similaire dans Stribild et l'atazanavir (Pour en savoir plus DFGe cliquez ici (Ouvre un autre site et une autre fenêtre de votre navigateur).

Les changements de la densité minérale osseuse dans la hanche et la colonne vertébrale étaient également comparables dans les deux bras de l'étude. Le cholestérol total a augmenté de plus dans le bras Stribild, mais HDL totale ne diffère pas significativement.

"[L'elvitégravir / cobicistat / ténofovir / emtricitabine] était sur [atazanavir / ritonavir / ténofovir / emtricitabine] dans 48ª semaine, et a démontré son innocuité et son efficacité pour le traitement du VIH-1 chez les femmes», a conclu les chercheurs. «Le recrutement et la rétention des femmes en grande étude multinationale est possible."

Traduit par Cláudio Souza Originale en anglais, écrit par Liz Highleyman sur Aidsmap em colaboração com hivandhepatitis.com: ONDES montre elvitégravir dopé par l'atazanavir régime bat pour les femmes vivant avec le VIH Publié: Août 06 2015 examiné par Mara Macedo sur Août 07 2015

Référence

Squires K et al. L'elvitégravir (EVG) / cobicistat (COBI) / emtricitabine (FTC) / fumarate de ténofovir disoproxil (TDF) est supérieur au ritonavir (RTV) atazanavir (ATV) plus FTC / TDF dans le traitement des femmes naïves avec le VIH-infection 1 (WAVES étude). 8th Conférence internationale AIDS Society sur la pathogenèse, le traitement et la prévention (IAS 2015), Vancouver, MOLBPE08 abstraite2015.

Le cas échéant, vous pouvez afficher les détails des sessions, afficher les résumés, les diapositives de la présentation de téléchargement et de trouver des webcasts en utilisant la conférence Outil «Programme Regards '.

Vous pouvez aussi Télécharger le PDF de l'ouvrage abstraite à partir du site de la conférence.

Si vous avez besoin de parler et que vous ne pouvez pas me trouver ou Beto Volpe, c'est une option beaucoup plus équilibrée, Beto, vous pouvez également envoyer votre message. Je peux peut-être prendre un peu de temps. Je vérifie les messages à midi, peu après, en fait, à 20h00.
Ça devient de plus en plus difficile pour moi, tout ça, de taper.
Et je finis par avoir besoin d'un intervalle entre un paragraphe et un autre.

Mais soyez sûr d'une chose que j'ai apprise:

Le temps et la patience résolvent à peu près tout!
————————————————————————————–



Intimité Lorsque vous envoyez ce message, il est implicite que vous avez lu et accepté nos politiques de confidentialité et de gestion des données [/ acceptation]

Suggestions de lecture

Salut! Votre opinion compte toujours. vous avez quelque chose à dire? C'est ici! Des questions? Nous pouvons commencer ici!

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Automattic, Wordpress et Soropositivo.Org et moi-même mettons tout en oeuvre pour protéger votre vie privée. Et nous améliorons, améliorons, testons et mettons en œuvre de nouvelles technologies de protection des données. Vos données sont protégées et moi, Claudio Souza, je travaille sur ce blog 18 heures ou jours pour, entre autres choses, assurer la sécurité de vos informations, puisque je connais les implications et les complications des publications passées et échangées. J'accepte la politique de confidentialité de Soropositivo.Org Connaître notre politique de confidentialité

Besoin de discuter? J'essaie d'être ici à l'heure que j'ai montrée. Si je ne réponds pas, c'est parce que je ne pouvais pas le faire. Une chose dont vous pouvez être sûr. Je finis toujours par répondre
%d Les blogueurs comme ceci: