DST VHC VHC L'hépatite C Hépatite L'hépatite virale HIV HIV IS rechercher Vida

Les patients souffrent davantage de daclatasvir pendant les semaines 12 Les patients co-infectés par le VIH / VHC les plus guéris

Infection du foie par le virus de l'hépatite
VIH dans 3D
Représentation graphique dans 3D d'un groupe de copies de HIV, Virus causés par le syndrome d'immunodéficience acquise

Presque tous les patients co-infectés par le VIH / VHC traités par 12 semaines avec un schéma posologique de sofosbuvir (Sovaldi) et de daclatasvir (Daklinza) sans interféron ni ribavirine ont obtenu une réponse virologique soutenue. Toutefois, le taux de guérison est tombé à 76 pour ceux traités pendant seulement 8 semaines, selon les résultats de l'étude ALLY-2 présentée à la "Semaine des maladies digestives 2015" le mois dernier à Washington, DC.

Le développement d'antiviraux oraux à action directe (AAD) qui ciblent différents stades du cycle de vie du virus de l'hépatite C (VHC) a révolutionné le traitement, offrant un traitement plus court, mieux toléré et plus efficace que le traitement. à base d'interféron. Contrairement à l'interféron, les AAD semblent également bien fonctionner chez les personnes séropositives pour le VIH atteintes d'hépatite C, qui ont tendance à connaître une progression de la maladie du foie plus rapide que celles avec infection par le VHC seulement.

Kenety-ShermmanKenneth Sherman de l'Université de Cincinnati a présenté les résultats de la phase ALLY-2 3, qui évaluait l'inhibiteur de la nucléotide polymérase chez Gilead Sciences, le sofosbuvir plus le daclatasvir, provenant de Bristol-Myers Squibbs NS5A sans ribavirine.

Daclatasvir est pangenotipico - ce qui signifie que cela fonctionne contre plusieurs génotypes du VHC - contrairement au ledipasvir, l'inhibiteur de NS5A dans Gileads Harvonicoformulation.

L’étude ALLY-2 a porté sur des patients 203 inscrits sur des patients atteints d’hépatite C chronique, chez lesquels 151 n’avait pas été traité auparavant et 52 n’avait pas répondu de manière adéquate au (x) traitement (s) précédent (s).

Près de 90 étaient des hommes, environ 60 étaient blancs, environ 35 étaient noirs et l'âge moyen était d'environ 55 ans. La majorité (83) avait le génotype 1 du VHC, la majorité d’entre eux étant du sous-type 1, plus difficiles à traiter, alors que 9 avait le génotype 2, six le génotype 3 (maintenant considéré plus difficile à traiter) et deux, le génotypes de type 4. Juste en dessous de 10,% des patients étaient "naïfs de traitement" et les patients 29 avaient déjà été traités et avaient une cirrhose du foie.

Diagnostic du VIH. Concept médical. Composition des médicaments.Les participants ont également été traitement antirétroviral (ART) avec une charge virale en VIH indétectable ou pas encore sous ART (thérapie antirétrovirale) avec une numération de lymphocytes T, CD4, d’au moins 350 / mm3.

Presque tous étaient sous TAR, la moitié prenant des inhibiteurs de la protéase du VIH, 25 prenant INNTR et 25 prenant d'autres schémas thérapeutiques, en particulier avec des inhibiteurs de l'intégrase; la ligne de base médiane du nombre de CD4 était cellules / mm3 565.

Tous les participants de l’étude ouverte étudiée ont reçu 400mg sofosbuvir plus daclatasvir une fois par jour. La dose standard de daclatasvir 60mg a été ajustée à 30 mg lorsqu'elle était prise en association avec des inhibiteurs de la protéase du ritonavir, ou à 90 mg si elle était utilisée avec la plupart des INNTI afin de prendre en compte les interactions médicamenteuses.

Auparavant, les patients non traités recevaient un traitement randomisé en semaines 8 ou 12, tandis que tous les patients "expérimentés en traitement" étaient traités pendant des semaines 12.

Sherman a indiqué que 96% des patients traités avec les génotypes 1 et 98% des patients précédemment traités parThérapie génique Les semaines 12 ont obtenu une réponse virologique soutenue ou indétectable de l'ARN du VHC pour 12 semaines après la fin du traitement (SVR12). Cependant, le taux de réponse soutenue est tombé à seulement 76% pour le génotype 1 chez les patients traités pendant seulement 8 semaines.

Les taux de réponse étaient similaires pour tous les génotypes combinés.

Les taux de guérison des personnes atteintes de cirrhose sont légèrement inférieurs à ceux des patients sans cirrhose dans les deux bras de l’étude, à savoir celui des semaines 8 (60 vs 77) et du bras 12 semaines (91 vs 99).

Il y avait une rechute dans les deux bras de 12 semaines et dix rechutes dans le bras d'étude de huit semaines. Deux rechutes aux semaines 12 étaient infectées par le VHC du sous-type 1a, difficile à traiter.

Le traitement était généralement sûr et bien toléré, sans effet indésirable grave ni événement indésirable ayant entraîné l'arrêt du traitement. La plupart des participants ont maintenu des comptes de charge virale VIH et CD4 stables (un seul patient a été perdu pendant le suivi [note du traducteur: cela signifie généralement que le ou les patients concernés ont été arrêtés / arrêtés à la routine de la recherche] et un patient séropositif présenté "rebond" (résurgence d'agent pathologique) après la fin du traitement de l'hépatite C.

En gros, chaque traitement se résume à ceci: un verre avec de l’eau (plus plein ou moins plein et l’eau peut être échangée contre un jus), des comprimés que vous devez toujours prendre après la prescription en avalant les comprimés de manière progressive. , obéissant à leur rythme d'estomac pour les avaler; certaines personnes ont besoin de dix minutes pour prendre trois comprimés, d'autres en avalent dix à la fois… Chacune des siennes, mais tout le monde a un point commun: l'amour de la vie
En gros, chaque traitement se résume à ceci: un verre avec de l’eau (plus plein ou moins plein et l’eau peut être échangée contre un jus), des comprimés que vous devez toujours prendre après la prescription en avalant les comprimés de manière progressive. , obéissant à leur rythme d'estomac pour les avaler; certaines personnes ont besoin de dix minutes pour prendre trois comprimés, d'autres en avalent dix à la fois… Chacune des siennes, mais tout le monde a un point commun: l'amour de la vie

Le traitement des patients co-infectés par le VIH / VHC avec du sofosbuvir daclatasvir une fois par jour pendant 12 semaines a été bien toléré, ont conclu les chercheurs.

Le daclatasvir Le sofosbuvir a été efficace chez les patients atteints de cirrhose et chez ceux présentant d'autres caractéristiques démographiques et une vaste gamme de combinaisons de schémas thérapeutiques antirétroviraux sans compromettre le contrôle des anticorps anti-VIH.

Ces résultats ont récemment été mis à jour par les praticiens européens dans les directives pour le traitement de l'hépatite C et les directives actuelles aux États-Unis, recommandant que les personnes séropositives et séronégatives soient traitées de la même manière pour l'hépatite C, avec des exceptions, en tenant compte des interactions potentielles avec médicaments antirétroviraux.

Liz HighleymanLiz Highleyman

Réalisé en collaboration avec hivandhepatitis.com

Publié: Juin 3 2015

Traduit par l'original de Claudio Souza Le sofosbuvir plus daclatasvir pendant les semaines 12 guérit la plupart des virus co-infectés par le VIH / VHC

Claudio Souza
Thats me, avec psyco-killer`s face à cette

patients

Référence Wyles D et al (présentation de Sherman K). Daclatasvir plus sofosbuvir pour le traitement des génotypes du VHC 1-4 dans la co-infection VIH-VHC: le plot ALLY-2et Semaine de la digestion, Washington, DC, résumé 901d, 2015.

Si vous avez besoin de parler et que vous ne pouvez pas me trouver ou Beto Volpe, c'est une option beaucoup plus équilibrée, Beto, vous pouvez également envoyer votre message. Je peux peut-être prendre un peu de temps. Je vérifie les messages à midi, peu après, en fait, à 20h00.
Ça devient de plus en plus difficile pour moi, tout ça, de taper.
Et je finis par avoir besoin d'un intervalle entre un paragraphe et un autre.

Mais soyez sûr d'une chose que j'ai apprise:

Le temps et la patience résolvent à peu près tout!
————————————————————————————–



Intimité Lorsque vous envoyez ce message, il est implicite que vous avez lu et accepté nos politiques de confidentialité et de gestion des données [/ acceptation]

Suggestions de lecture

Une personne a déjà dit quelque chose !!! Et vous serez laissés pour compte!?

Alda Tonet 5 août 2016 à 15 h 16 min 32 s

Dieu veut que ce soit le remède contre l'hépatite C.
Nous attendons les bonnes nouvelles toujours.
J'ai adoré le texte.

Et ici nous avons cette réponse

Salut! Votre opinion compte toujours. vous avez quelque chose à dire? C'est ici! Des questions? Nous pouvons commencer ici!

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Automattic, Wordpress et Soropositivo.Org et moi-même mettons tout en oeuvre pour protéger votre vie privée. Et nous améliorons, améliorons, testons et mettons en œuvre de nouvelles technologies de protection des données. Vos données sont protégées et moi, Claudio Souza, je travaille sur ce blog 18 heures ou jours pour, entre autres choses, assurer la sécurité de vos informations, puisque je connais les implications et les complications des publications passées et échangées. J'accepte la politique de confidentialité de Soropositivo.Org Connaître notre politique de confidentialité

Besoin de discuter? J'essaie d'être ici à l'heure que j'ai montrée. Si je ne réponds pas, c'est parce que je ne pouvais pas le faire. Une chose dont vous pouvez être sûr. Je finis toujours par répondre
%d Les blogueurs comme ceci: