Étude prouve que priver le sucre VIH peut arrêter la réplication du virus.

Vous êtes en Initiation => CD4 - L'important commandant en chef du système immunitaire => Étude prouve que priver le sucre VIH peut arrêter la réplication du virus.
CD4 - L'important commandant en chef du système immunitaire
phospholipase

Les chercheurs disent que le sucre priver le VIH peut aider à arrêter de se multiplier.

Une récente étude peut aider d'autres chercheurs pour déterminer l'ordre de la transmission du VIH.

preservatifSelon les scientifiques de l'Université Northwestern, interrompre le flux de sucre dans l'organisme est de bloquer le virus de la canalisation en éléments nutritifs du virus de l'immunodéficience humaine - le virus qui cause le sida - peut aider le virus conduisant à la mort par inanition.

Les chercheurs ont dit que le talon d'Achille du VIH "est son appétit pour les bonbons et le sucre, dont la privation peut conduire à sa chute. Le virus est connu pour consommer le sucre et les éléments nutritifs à l'attaque des cellules immunitaires activées, connu en tant que cellule CD4 + T. La quantité d'énergie consommée est alors dévié vers la multiplication du virus.

Au cours de la recherche de l'expérience, les scientifiques sont tombés sur un interrupteur qui déclenche le pipeline, qui fournit les nutriments et le sucre au virus VIH. Les chercheurs ont réussi à bloquer la phospholipase de «pipeline» doublé D1 (PLD1), à l'aide d'un composé expérimental.

PLD1 désactivation a entraîné l'arrêt de l'approvisionnement en éléments nutritifs au virus. Ainsi, le VIH a été laissé matériau privé qui contribue à la réplication dans les cellules. Cependant, les résultats expérimentaux ont été signalés comme positif que lorsqu'ils sont réalisés sur des cellules humaines in vitro.

analyse de sang dans le laboratoire

"Ce composé peut être le précurseur de quelque chose qui peut être utilisé à l'avenir dans le cadre d'un cocktail pour le traitement du VIH permettrait d'améliorer les résultats des médicaments très efficaces dont nous disposons aujourd'hui", a déclaré Harry Taylor a déclaré dans un communiqué. Les résultats de l'enquête peuvent aider à concevoir un futur traitement pour les cellules cancéreuses, qui utilisent aussi du sucre et de nutriments dans la cellule afin de répliquer et la propagation dans tout le corps.

Les chercheurs pensent que les résultats de l'étude appellent à davantage de recherches dans le domaine, ce qui pourrait éventuellement être utilisé pour arrêter la propagation du virus au cours des premiers stades de l'infection

Par Guneet BhatiaGuneet_B dans 01 Juin 2015 16: 32 EDT

Athit Perawongmetha / Reuter

+++++ Note importante: J'ai cherché plus d'informations sur Phospholipase et trouvé peu de matériel ainsi qu'un article de Wikipédia qui est également médiocre et qui contient des réserves de Wikipedia. En guise de doute, je mets le lien ici, http://en.wikipedia.org/wiki/Fosfolipase_A2

Si quelqu'un a des informations masi ~ es à ce sujet et que vous voulez partager ce site avec les crédits mérités s'il vous plaît, s'il vous plaît écrivez à soropositivowebsite [@] gmail.com

Claudius el guapissimoTraduit par Cláudio Santos de Souza, courant miha soropositivodade depuis 13 / 05 / 1995 dans l'Original Sucre famine peut arrêter la réplication du VIH: Étude dans 08 / 06 / 2015

Images similaires

Publications connexes

Commenter et socialiser. La vie est meilleure avec des amis!

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Ce site utilise des cookies et vous pouvez refuser cette utilisation. Mais vous savez peut-être ce qui est enregistré conformément à notre politique de confidentialité