Guérison possible du VIH semble être en vue, si lointain.

Image par défaut

Aux États-Unis, des scientifiques travaillant sur un médicament contre le sida ont déclaré avoir trouvé d'importants indices sur la manière dont le VIH se "camoufle" pour empêcher le système immunitaire de l'éliminer complètement du corps du VIH-positif après l'avoir supprimé dans le sang par des médicaments qui préparer le cocktail.

Enfants séropositifs présentant la lutte contre le sida de la boucle
Enfants montrant l'arc rouge, symbole de la lutte contre SIDA une campagne de sensibilisation au problème de HIV/ Le SIDA marquera la Journée mondiale du SIDA à Kolkata le 1er décembre 2014. Le monde a enfin atteint le début de la fin d'une pandémie de SIDA qui a infecté et tué des millions de personnes au cours des 30 dernières années, selon un important groupe de campagne de lutte contre VIH Les données de l'ONU montrent qu'en 2013, 35 millions de personnes vivaient avec le VIH, 2,1 millions de personnes étaient nouvellement infectées par le virus et environ 1,5 million de personnes sont décédées des complications du SIDA. Sans aucun doute, c'est l'Afrique et l'Afrique subsaharienne qui ont le plus souffert du VIH et du sida. Photo: REUTERS Rupak De Costa, Moraes.

Le virus de couchage, et mutation d'échapper à la détection par le système immunitaire, a été le casse-tête dans la recherche de cure pour le sida.

Maintenant, les bonnes nouvelles, ce est que, grâce à des expériences de laboratoire sur le système immunitaire, nous trouvons un moyen de suivre le virus et l'éradiquer, se enthousiasme Robert Siliano.

La recherche, publiée dans la revue Nature, qualifiée de stratégie "kick-and-kill", a été le pivot de la recherche dans la campagne ambitieuse de cette guerre du sida du 33 années.

VIH, qui cause le sida, est caché dans les cellules CD4 TAussi connu comme "cellules de mémoire", l'un des composants du système immunitaire après l'infection par antirétroviraux être inversé, est la conclusion de l'étude.

Constatant que, une fois que le traitement est arrêté, le virus se rétablit. L'étude indique que l'objectif de la thérapie capable d'expulser le virus avec des médicaments puissants et l'éliminer, afin que le VIH a été «forcé» de quitter leur cachette et est retourné à circuler dans la circulation sanguine.

Considérant que 40 millions de vies ont été perdues au cours des trois dernières décennies, avec 78 millions de personnes infectées par le VIH (Note du traducteur: Ces données est l'auteur du texte), Toute avance est un grand saut dans la guérison des maladies comme le sida.

L'étude

Pendant l'étude, l'équipe a analysé le sang des personnes VIH-positives 25, répartis de telle sorte que les 15 initié un traitement antirétroviral dès qu'ils ont été diagnostiqués, et dix autres dans la propagation de l'infection et est devenu chronique.

Ceux qui ont été rapidement entamé une thérapie réussi à arrêter la reproduction du virus et de ne pas permettre à ses mutations.

D'autre part, ceux qui ont reçu des antirétroviraux "permis" plus loin que le VIH souffrent de nombreuses mutations, la formation d'une «communauté» avec diverses souches, générant ceConfiguration électrophysiologique des neurones de disques dans des échantillons de cerveau appeler "échapper" mutations qui étaient indétectables aux «sentinelles immunitaires".

Réalisant que peu de temps après avoir arrêté le traitement antirétroviral, le virus «contre-attaquait» et réagissait contre les patients en question, l'étude se concentrait sur le traitement «kick-and-kill». de "botter" le virus avec des médicaments puissants et de l'éliminer dès que le virus est "chassé des cellules infectées".

Attendu qu'en raison de quarante millions (estimations) ont été perdus à cause du SIDA et dans un univers estimé à environ trente millions de personnes séropositives ou atteintes du SIDA (note du traducteur: ces chiffres sont le résultat d'estimations de l'auteur de cette étude) dans laquelleTout pas en avant, si petit qu'il puisse paraître, est un grand saut!

Solution en vue pour Positifs

Golden Key et pièces de puzzle - 3d rendent illustrationL'objectif de la recherche est de progresser vers une solution possible au problème central de l'élimination définitive du VIH du corps de ces personnes, a déclaré le scientifique en chef. Nos résultats suggèrent que si nous pouvons sortir le VIH de sa cachette, nous aurons gagné la moitié de la bataille, a déclaré Robert Siliciano, professeur de biologie moléculaire à la Johns Hopkins School of Medicine du Maryland.

Trouvé "pools" de virus latents qui portent des mutations qui rendent le VIH pratiquement invisible pour les cellules du système immunitaire humain.

Mais nous sommes presque sûrs de le désarmer, même lorsque le virus se cache et échappe à la détection du système immunitaire, a conclu Siliano.

Dans leurs recherches, les scientifiques ont exposé des cellules immunitaires non infectées sans le virus; certains ont été exposés au VIH qui a muté, tandis que d'autres ont été exposés au virus conservé, ou, comme le disent les scientifiques, "sauvage". Ceux qui n'ont pas été exposés au virus ont été éliminés 61 pour cent dles cellules infectées. Mais ceux avec le système immunitaire les cellules infectées par le VIH mutantes répondu mal, la suppression 23 pour cent seulement des cellules infectées, un mauvais résultat.

«Ce est comme le système de imunitlógico avait perdu sa capacité à détecter et détruire le virus; Cependant, les cellules T tueuses CD4 sont encore capables de reconnaître une partie différente du virus, une partie qui ne souffre pas de mutations dans la protéine du VIH, éveiller une réponse immunitaire naturelle, Siliciano a déclaré dans un communiqué de presse.

Sharon Lewin, directeur des maladies infectieuses et immunitaires Institut dans Doherty, en Australie, se est avéré être enthousiasmés par les résultats et les implications de cette étude.

L'étude a souligné la la nécessité d'une impulsion supplémentaire au système immunitaire à éliminer le virus du corps expulsé du réservoirÉrudit.

Les recherches se poursuivent dans la recherche de solutions.

Traduit par Cure d'origine CSS SIDA dans les scientifiques Sight zéro sur les méthodes Pour neutraliser le VIH Drug esquive

el guapoNote de l'éditeur du site Web Seropositive: Notez que le meilleur résultat n'a éliminé qu'un peu plus de 60% de cellules infectées par le VIH non-mutant et que cela ne représente certainement pas un remède contre le sida; juste un espoir pour l'avenir. Il faudra encore des années de recherche pour trouver une solution (ou des solutions en pool) qui élimine complètement le VIH de l'hôte infecté, et l'expérience rapportée ici est un échec. fait avec contrôle de laboratoire cliniqueet il n'y a aucune perspective de ceci pour cette procédure avant la fin de cette décennie ou tard, e le préservatif est toujours la meilleure option quand il se agit de la prévention du VIH.

Un peu plus pour votre lecture

Salut! Votre opinion compte toujours. vous avez quelque chose à dire? C'est ici! Des questions? Nous pouvons commencer ici!

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Automattic, Wordpress et Soropositivo.Org et moi-même mettons tout en oeuvre pour protéger votre vie privée. Et nous améliorons, améliorons, testons et mettons en œuvre de nouvelles technologies de protection des données. Vos données sont protégées et moi, Claudio Souza, je travaille sur ce blog 18 heures ou jours pour, entre autres choses, assurer la sécurité de vos informations, puisque je connais les implications et les complications des publications passées et échangées. J'accepte la politique de confidentialité de Soropositivo.Org Connaître notre politique de confidentialité

%d Les blogueurs comme ceci: