Le moment le plus difficile de ma vie - Anonyme

Bonjour, je ai été diagnostiqué positif il ya quelques semaines le VIH et je suis très inquiet.

Message dans une bouteille sur la plage. Creative espoir et le concept de la foi.Je suis marié et je ai toujours eu des problèmes avec l'alcool et la cocaïne, jusqu'à ce que je ai fini par me séparer il ya deux mois. Je étais trois jours à boire avec une fille qu'il connaissait, sans sommeil. Dans ces trois jours Précautions I, mais la folie des ayant bu 2 J & B avec beaucoup de cocaïne, je dois avoir commis un slip et a obtenu le virus. En outre, nous avons eu beaucoup partagé la paille. Le pire ce est que nous avons plus de sexe, alors je ai pensé que je me étais protégé.

Après une semaine, je me suis malade et j'ai dû rester au lit, on m'a diagnostiqué une mononucléose. Ensuite, j'ai examiné et j'ai appris que j'avais une infection par cytomégalovirus.

Par conséquent, le médecin m'a dit de faire un examen approfondi, y compris les tests Elisa.

A cette époque, je ai rencontré mon ex et eu des rapports sexuels non protégés, je ne ai jamais pensé que je pourrais avoir contracté la HIV.

Je ai fait le test sur jeudi. Je pensais le silence sur la mononucléose et, le lendemain, le médecin m'a appelé pour me dire que le test ELISA a été positive.

Je étais fou, ne rien comprendre. Il m'a demandé de faire une Western blot, Ce qui prend plus de temps et s'est avéré aussi positif. Quand j'ai quitté les examens, j'étais dévasté, la première chose qui m'a traversé l'esprit était que, toujours séparé de ma femme, il fallait lui dire la vérité. Il m'a fallu une semaine pour me sentir prêt et tout raconter. Il semblait une éternité à cause de la culpabilité et de la peur. Ce que je voulais le moins, c'est qu'elle ait été infectée.

Après un mois ensemble, elle fait le test Elisa et il était négatif, mais le médecin lui a demandé de faire de l'Ouest à titre de précaution. Chaque jour, je prie Dieu pour que mon ex-femme n'a rien et rester en bonne santé avec mon fils, parce que je suis détruit. Je ai commencé à aller à un psychologue parce qu'ils ne veulent pas faire de bêtises.

Eh bien, hier, nous étions tous les deux ensemble à la maladie infectieuse et nous devons attendre les résultats.

déprimée jeune fille solitaire femme, assis sur le sol seulElle est convaincue qu'elle a contracté le virus, bien que le médecin ait déclaré qu'il était possible qu'elle n'ait pas été infectée. C'est un moment où nous sommes finalement plus proches que jamais, la seule chose qui me donne la force de continuer, c'est mon fils et elle.

Salutations à tous ceux qui lisent ce message. L'explosion m'a fait bien, puisque je ne peux pas le dire à personne.

Tradução: Diana Margarita Sorgato do Original en espagnol "El momento mauvais disque mi vida».

.

Annonces

Publications connexes

Revue 1

Les personnes infectées par le VIH sont encore à risque de décès par infections opportunistes! - Séropositif. org 19/07/2017 at 18:07

[...] (cas de 694), le lymphome immunoblastique (cas de 676), et les maladies cytomégalovirus, à l'exclusion rétinite à CMV (643 [...]

Répondre

Commenter et socialiser. La vie est meilleure avec des amis!

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.