SIDA n'a pas de visage
Dans cette foule sans visage Certes, il ya une ou deux personnes avec les patients VIH ou le SIDA. Vous pouvez dire qui?

Exposition à Brasilia montre que le sida n'a pas de visage

ruban rouge pour la lutte contre le sidaJuste avant que les traitements contre le sida diffuser par le Brésil, Beatriz Pacheco, les années 50, trouvé qui a été contaminé par le VIH. "Mon infection était par mon mari, qui a fait une transfusion sanguine à une époque où le sang ne était pas contrôlée. Cinq ans après sa mort, remarié et un peu plus d'un an après le mariage, je ai été diagnostiqué avec ce qui était séropositif. Mon mari n'a pas attraper le virus et dit que l'amour était plus que le sida et m'a donné une force immense moi de ne pas cacher ", rappelle l'avocat, l'entreprise 65 année.

Gaucho Beatriz est l'une des personnes photographiées par Gabriel Mestrochirico pour l'exposition. Un nouveau regard sur le sida au Brésil - Une Réalité Augmentée, lancé aujourd'hui (1º), Journée mondiale de lutte contre le sida, la Bibliothèque nationale de Brasilia. L'exposition dépeint la vie quotidienne des gens 25 de sept États brésiliens vivant avec le SIDA, dans une tentative de réduire les préjugés et de montrer que ceux qui ont le virus peut avoir une vie normale, comme les autres.

De l'avis de Beatriz, qui vit là 17 année avec le virus, les préjugés était déjà plus élevé, mais la femme avec le VIH a toujours une étiquette promiscuité. "Aussi, il ya un manque d'information. Beaucoup pensent encore que je peux transmettre la maladie par une accolade ou de boire dans le même verre, alors qu'en fait, il faut beaucoup plus que cela. " Elle encourage les gens à prendre la maladie car «il n'y a aucune honte d'avoir le sida."

Selon Mestrochirico était difficile de trouver des gens qui ont accepté de montrer son visage dans une photographie. "Beaucoup trébuché à témoigner, parler de préjudice, mais dans le temps à photographier se retirèrent dans la peur de souffrir préjudice», explique le photographe. Il dit que ceux qui ont accepté de faire partie du projet, comprendre que le show est une façon de dire que le sida n'a pas de visage.

Christiano Ramos, président de l'organisation non-gouvernementales Amis de la Vie, qui coordonne l'exposition, a constaté que il ya toujours ceux qui pensent que les personnes atteintes du sida ont l'apparence des patients, fragile. «L'autre jour attendait pour une entrevue, je ai été, je parlais d'un côté et je ai entendu quelqu'un demander, où est la personne avec le SIDA? Lorsque je ai exprimé, la jeune fille a dit qu'elle était surpris parce que je étais grand et beau. Ils pensent encore que le sida a un visage, le pauvre, maigre, comme un vert avocat. Ce est aussi biaisée. "

Pour Ramos, une préoccupation majeure aujourd'hui est le la croissance du nombre d'infectée chez les jeunes gais. «Depuis quelque temps, la qualité de vie et la survie des personnes atteintes du SIDA est le même que ne importe qui, mais vous devez savoir pour prendre un cocktail de médicaments le reste de la vie peut apporter des effets secondaires. Les jeunes ne ont pas vu des gens mourir comme morts au début du 80 quand dans un mois du diagnostic la personne est décédée. Maintenant, ce est tout beau, monde sain, mais cela ne devrait pas éliminer la peur d'être infectés ", dit Ramos.

A exposição Un nouveau regard sur le sida au Brésil - Une Réalité Augmentée est ouvert au public à partir de demain jusqu'au jour 15 Décembre, la Bibliothèque nationale de Brasilia.

Aline Leal - Reporter Agence Brésil Edition: Fabio Massalli

Relancez pour Soropositivo.Org: Claudio Souza

Mots clés:

Oui, c'est la photo de moi! Ma nièce m'a demandé de mettre cette photo sur mon profil! .... J'avais ici une description de moi qu'une personne a qualifiée de "irrévérencieuse". C'est vraiment une manière euphémique de classer ce qui était ici. Tout ce que je sais est qu'une « ONG », qui occupe un bâtiment de l'histoire 10 a conclu un partenariat avec moi, et je les journaux de l'époque de partenariat, ce qui était un autre vampirisme parce que pour chaque peuple 150 qui sortent de mon site, en cliquant dessus, il y en a eu en moyenne un qui est entré. Quand j'ai entré et entré

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Le dernier en date depuis:

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

télécharger Aller en haut
%d Les blogueurs comme ceci: