Pauvreté

SIDA migré à plus pauvres et vulnérables

Les militants, des experts et des proches de personnes atteintes du sida facturés aujourd'hui (1º), Journée mondiale de lutte contre le sida, plus de campagnes de sensibilisation sur la maladie. Dans 1º Réunion Carioca contre le sida, faite à la Cord Centre Culturel de Bola Preta, ils ont évalué que la maladie a migré vers les populations les plus pauvres et les plus vulnérables. Les participants de la réunion ont conclu que le sida ne sera surmonté avec la confrontation de la violence de genre, l'homophobie et la pauvreté. Femmes et jeune sont parmi les principales victimes dans le pays, selon le ministère de la Santé.

Sida et la pauvreté"La population défavorisée est celui qui souffre. SIDA a été situé parmi les secteurs les moins privilégiés, parmi les plus pauvres, le plus jeune, Gay Boys et les personnes âgées. Les plus riches, lorsqu'ils sont infectés, d'assurance maladie, de quitter le pays pour le traitement ", a déclaré le interdiscipline Association brésilienne Coordinateur du projet SIDA (Abia), Vagner de Almeida. À son avis, un moyen de résoudre le problème est de mettre sida sur l'agenda public, comme il a été fait 20 année, clarifier et d'alerte sur les méthodes de prévention des maladies et.

Ce est la même évaluation représente la Communauté internationale des femmes vivant avec le VIH / sida (ICW acronyme en anglais), Juçara Portugal Santiago. Elle croit que la stigmatisation et les préjugés sont les plus grands défis pour contenir la transmission. En plus de lutter contre la pauvreté et de collecter des actions pour lutter contre la violence de genre, il appelle à plus de connaissances.

"Je vois des gens réagir aujourd'hui comme je ai vu quand je suis entré dans ce monde 1992. À l'époque, le Brésil ne avait pas de recours. On a parlé de préservatifs et il y avait beaucoup de préjugés ", at-il dit. Aujourd'hui, il suggère que les femmes, par exemple, pour tester le préservatif féminin et perdent l'aversion. «Les femmes ont des difficultés à utiliser [le préservatif féminin] et attribuer cette responsabilité à l'homme. Mais après l'utilisation, elle se sent en sécurité. Est devenue plus indépendante négociation [des préservatifs] avec le partenaire ou partenaire ", at-il dit.

Vagner de Almeida, qui a assisté à la Conférence internationale sur le sida en Australie en Octobre, a également défendu plus d'options de traitement et de prévention dépendent non seulement de l'utilisation du préservatif. "Combien de femmes ne peuvent pas négocier l'utilisation du préservatif avec leurs partenaires? Combien de jeunes gens utilisent une fois, deux fois, puis tombent amoureux et laissent de côté? Et le préservatif peut finira par éclater. Peut avoir un problème ou pas bien utilisé. Vous devez avoir des préservatifs pour les deux sexes [] et ART ".

Lors de l'événement, le militant Cazu Barros, qui vit avec le sida et se consacre à la diffusion d'informations sur la maladie, a dénoncé les problèmes de traitement. Il ne suffit pas que le réseau de la santé fournisse uniquement les rétroviraux: il est nécessaire de garantir des soins de santé complets, a-t-il affirmé. "Lors de la consultation [médicale], vous allez chercher le médicament mensuel. Il n'a pas accès à d'autres spécialistes comme un dermatologue, un neurologue, un dentiste, un psychologue, et cela n'aide pas. "

Barros a également dénoncé la réunion que le Kaletra, indiqué pour les patients avec le SIDA, est absent il ya deux mois dans les cliniques Leblon et Lagoa, dans le sud de la ville. La santé sécrètent Municipal n'a pas expliqué la raison du problème dans les unités.

Tania Rego / Agence Brasili

sabela Vieira- journaliste Agence Brésil Edition: Fabio Massalli

Réédition dans le site Web Séropositif: Claudio Souza

En savoir plus

Mots clés:

Oui, c'est la photo de moi! Ma nièce m'a demandé de mettre cette photo sur mon profil! .... J'avais ici une description de moi qu'une personne a qualifiée de "irrévérencieuse". C'est vraiment une manière euphémique de classer ce qui était ici. Tout ce que je sais est qu'une « ONG », qui occupe un bâtiment de l'histoire 10 a conclu un partenariat avec moi, et je les journaux de l'époque de partenariat, ce qui était un autre vampirisme parce que pour chaque peuple 150 qui sortent de mon site, en cliquant dessus, il y en a eu en moyenne un qui est entré. Quand j'ai entré et entré

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.

Le dernier en date depuis:

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.

télécharger Aller en haut
%d Les blogueurs comme ceci: